• L'électricité, invention des temps modernes, sert à souhaits les artistes contemporains qui en usent pour assouvir leur soif de recherche, de créativité  et d'innovation au bénéfice de leur Art...

    Triple X neonly 1 Dynamo Grnd Palais 1"Dans cette exploration abstraite des seuils du visible, la vibration, le phénomène et l'instabilité priment sur la figure, l'image et l'objet."

    En introduction, bref extrait des notes nombreuses et pédagogiques  présentées lors de cette formidable et passionnante exposition "Dynamo" au Grand Palais à Paris.

    Hanging neons Expo Dynamo Grand Palais 1

     

     

    Neons dans l espace Francois Morellet Dynamo Grand Palais

     

     

    Les néons bien sûr sont à l'honneur...

     

    Entre autres concepts abordés, celui de la permutation. 

    "Si les artistes n'ont plus recours à la composition et ont abandonné le motif, ils continuent de vouloir animer la surface."

     

    A titre d'exemple :

    "Double métamorphose III"

    une sculpture peinte,

    Double Metamorphose III Yaacov Agam Dynamo Grand Palais 1

    de "Yaacov Agam",

    huile sur relief en aluminium dont on a une lecture très différente selon que l'on regarde de face,

    Double Metamorphose III Yaacov Agam Dynamo Grand Palais 3

    de près

     

    ou en oblique.Double Metamorphose III Yaacov Agam Dynamo Grand Palais 12

    Expo Dynamo Paris Grand Palais 2

    Concentrique / Excentrique sont également très présents,

     

    Expo Dynamo Paris Grand Palais 3

     

    et participent notamment à des ambiances "couleurs" bien agréables.

     

     

     

     

     

    Formes circulaires Soleil 2 Robert Delaunay Dynamo Grand Pa

     

     

    L'artiste Robert Delaunay est exposé, dont par cette oeuvre "Formes circulaires - Soleil 2"

     

    Il se trouve aussi et c'est normal au

    Musée d'art moderne de la ville de Paris

     

     

     

    Sans recours ni aux couleurs, ni à l'électricité "éclairage", mais ô combien dynamique néanmoins, cette installation

    Trois grilles se deformant Franois Morellet Dynamo Grand Pa

     

    "Trois grilles se déformant" par François Morellet...

     

    Des petits moteurs (électriques...) agissent sur ces structures subtilement agencées en grilles mouvantes et forment à tout instant une oeuvre d'art unique... magnifique !

    Trois grilles se deformant Franois Morellet Dynamo-copie-1

     

    De toute beauté aussi, cette sphère géante, du même artiste, intitulée "Sphère-Trame"Sphere Trame Francois Morellet Dynamo Grand Palais 1

     

    et observée de près, on comprend la raison de la trame dans son appellation...Sphere Trame Francois Morellet Dynamo Grand Palais 2

     

    Autre attraction parmi d'autres, innombrables, les "Plans mobiles" de Pol Bury.Plans mobiles Pol Bury Dynamo Grand Palais Paris

     

    Expo Dynamo Paris Grand Palais 1

     

    Et pour terminer ce bref aperçu de cette formidable exposition, une touche de couleurs à nouveau...

     

    Photos réalisées le 23 mai 2013.

     

    On trouvera prochainement sur mon autre blog  Art en images  d'autres photos d'oeuvres présentées et de quelques panneaux d'information fort intéressants.

     

    Cette exposition est vraiment passionnante, elle est riche, apparemment assez peu fréquentée, donc on s'y balade à l'aise, et occupe une large place dans ces locaux prestigieux du Grand Palais (hors hall immense sous verrière); elle dure jusqu'au 22 juillet 2013, l'adresse de son site se trouve également sur mon blog précédemment cité en page 'Bons plans à Paris" qui se trouve  i c i .

     

    Bonnes visites.

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Ballade de fin d'année dans ce temple dédié à l'art contemporain, le Palais de Tokyo à Paris.

    Beaucoup de couleurs attirent d'abord le chaland

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

     

    Curieusement, on a l'impression que cette partie du palais est encore en travaux et qu'on en a bricolé un arrêt momentané avec du plâtre, des briques à nu, etc... L'art et la matière au Palais de Tokyo

    et l'on se demande si cette mise en scène fait partie des oeuvres ou des expositions en cours !:-)

    Sortant du Musée Guimet pas très loin, consacré aux arts asiatiques, je suis venu ici voir l'exposition "Matières premières" de l'artiste français Fabrice Hyber.

    Plutôt curieux de nature et poussé par l'envie de découvrir ses installations loufoques (dixit Télérama qui recommandait cette visite), je m'aventure donc par ici prêt à en découdre et pénétrer dans les oeuvres de l'artiste !

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    Perplexité sera mon maître-mot, mais rassuré, je ne suis pas le seul !

    L'art et la matière au Palais de TokyoL'artiste a beau préciser quelque peu ses intentions, grâce à cette signalétique, je n'en suis pas forcément plus initié, mais j'avoue ne pas être cultivé en matière d'art et encore moins contemporain, et quant à ce dernier, j'aurais une tendance à me montrer

    plutôt hermétique !

    Ce mètre carré de rouge à lèvres ne m'apparaît pas si sensuel qu'il devrait pourtant !

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

     

    La dispersion en arc-en-ciel de la lumière solaire me parle un peu plus,

     

    mais les pubs ensanglantées à côté nettement moins !

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    Intrépide et pas découragé du tout, je pénètre dans la salle suivante pour y découvrir l'installation "les linges"

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    La signalétique affichée aide indubitablement à la compréhension, heureusement !L'art et la matière au Palais de Tokyo

    Vue de dessus, c'est nettement plus parlant !:-)

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

     

     

    Poussons plus loin, la salle évoque un spa (dixit la signalétique...)

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    ou un marais salant !

    Quoiqu'il en soit, on y trouve accumulés ici et là un certain nombre d'objets ou constructions contemporaines,

    ou "matières premières", comme un tas de pièces jaunes-rouges (en euros...), ou un mini monticule de sel

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    Un petit homme vert en train d'uriner érigé en fontaine, un bonhomme de fruits et légumes, une soufflerie, un mini silos, des cabanes...

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    Amusante, l'une des cabanes; quand on ouvre la porte, on se prend à sursauter au déclenchement du bruit d'un orage et du tonnerre qui éclate !L'art et la matière au Palais de Tokyo

    Faudrait pas qu'il se prenne le chou celui-là avec son pantalon en concombres ; en tous cas, il a la banane !:-)

     

     

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    Plus loin, un ballon carré accompagné à côté des règles du jeu...

     

    Auparavant, un rideau de pluie (c'est moi qui l'ai nommé ainsi !)

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    Et pour finir, la sortie avec une ballade en forêt !

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    L'art et la matière au Palais de Tokyo

    Ah non, j'oubliais, juste à l'entrée, une oeuvre imposante parfaitement contemporaine s'offrait aux visiteurs, une oeuvre aussi éclectique qu'électrique,

    elle est signée "Legrand" !:-)

    Voilà qui ponctue ma visite ambulatoire au coeur de ces installations un rien loufoques il est vrai de Fabrice Hyber au Palais de Tokyo.

    Cette exposition "Matières premières" s'est achevée le 7 janvier 2013.

     

    Photos réalisées le 27 décembre 2012.

    NB : ce long billet est le premier du genre que je réalise ici sur EkloBlog, une plate-forme que je teste comme je teste la nouvelle d'Over-Blog où j'ai publié également un article sur ce sujet (cf  Art en images )

    Indéniablement, c'est plus facile de construire l'article ici; le format affiché est petit mais ça doit pouvoir s'agrandir.

    Les autres articles déjà publiés ne sont que des copier-coller de ceux publiés sur mon blog principal

    "Images du beau du Monde", où pour cette fois, je ferai une copie dans l'autre sens !

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Des sourires empreints de félicité et de grâce intérieure, des sourires fixés à jamais et depuis des lustres dans le grés, des sourires lointains et tout près à la fois, ils nous viennent d'Angkor, au Cambodge, et sont désormais exposés à Paris, dans le très beau Musée GUIMET, place d'Iéna, pas loin du Trocadéro...

    Angkor Cambodge Pilastre Musee Guimet ParisAngkor Cambodge Pilastre Musee Guimet Paris 2

    Pilastre d'angle de la terrasse des éléphants, à Angkor, Art postangkorien, situé vers le XVIème siècle.

     

    Angkor Cambodge Buddha Musee Guimet Paris

     

     

     

    Angkor Cambodge Musee Guimet Paris 4

    Angkor Cambodge Musee Guimet Paris 3

    Angkor Cambodge Musee Guimet Paris 5

    Chine Terre sechee Musee Guimet Paris

     

     

     

    Enfin, un autre sourire, venu du lointain oriental, de la Chine.

     

    "Tête de bodhisattva (ou de devatä)",

    terre séchée datée du IV-V ème siècle

     

     

    Photos réalisées le 27 décembre 2012.

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique